Rythmes scolaires

La PEEP du Val de Marne travaille depuis de très nombreuses années sur le dossier des rythmes scolaires. Vous trouverez ci-après en ensemble de documents vous permettant de vous faire votre propre opinion.

La PEEP appelle à un bilan lucide de la réforme

Que la réforme des rythmes scolaires soit une réforme coûteuse, bâclée et inutile, n'est malheureusement pas une surprise, nous avons été dans les tous premiers dès 2012 à en dénoncer les incohérences. Mais il est temps maintenant de faire un vrai bilan et de tirer les conséquences de cet échec. C'est le sens de la demande de la PEEP lors du CSE du 26/03/2016.

15 février 2016
La PEEP toujours hostile à la réforme des rythmes scolaires

La PEEP Val de Marne a toujours été et reste hostile à la réforme des rythmes scolaires. Dès 2012 notre contribution pointait du doigt les problèmes qui se posent aujourd'hui. En revanche à l'annonce possible de grèves d'enseignants, la PEEP rappelle qu'elle est prête à toute action avec pour limite de ne pas priver les enfants de cours.

10 septembre 2015
6% des parents pensent que la réforme des rythmes scolaires permettra de mieux réussir à l'école !

Comme chaque année la PEEP a interrogé les parents. 5976 ont répondu et force est de constater que la réforme des rythmes scolaires est toujours aussi mal perçue.Après 2 ans d'application, seul 6% des parents pensent qu'elle permettré aux enfants de mleux réussir. Une belle leçon de lucidité que l'on aimerait voir au Ministère sourd à nos appels.

1 juillet 2015
La PEEP demande à la ministre de revenir sur les rythmes scolaires

Après deux années de mise en oeuvre, le bilan de la réforme des rythmes scolaires est accablant. Les inégalités continuent de se creuser. Les familles à qui l'on demande maintenant de payer le coût de cette réforme inutile n'en peuvent plus. La PEEP demande à la Ministre de revenir sur le décret.

30 mai 2015
La PEEP demande la transparence sur les critères de validation de dérogation d'école le samedi.

Mi-avril, la PEEP a posé des questions sur les conditions permettant à l'éducation nationale d'accorder à des communes le régime dérogatoire de l'école le samedi matin. Les réponses apportées étant largement insuffisantes. La PEEP demande la transparence sur les modalités de décision.

16 avril 2015
Non à l'école le samedi matin

La PEEP 94 demande au préfet et à la DASEN de refuser de valider les dossiers dérogatoires d'école le samedi matin non justifié par une véritable politique éducative de la ville mais uniquement par des considérations financières.

17 février 2015
Rythmes scolaires : Dérapage à la Queue en Brie

La PEEP dénonce fermement la mascarade de consultation des conseils d'écoles de la Queue en Brie au sujet des rythmes scolaires en ce mois de février 2015. 

26 décembre 2014
Le conseil d'état rejette les requêtes des communes

Le conseil d'état a rendu son verdict. Les communes n'avaient qu'à laisser les enfants mis dans la rue par la réforme des rythmes scolaires sans mettre en place d'activités périscolaires. Tel est le jugement irresponsable rendu par les magistrats.

28 mai 2014
La PEEP 94 appelle les parents à manifester le 4 juin

Parce que nous ne voulons pas que la réforme soit imposée de force aux communes par la DASEN ou le préfet, nous appelons tous les parents à rejoindre les enseignants et les élus à manifester.

23 mai 2014
La PEEP 94 demande au préfet le report de la réforme des rythmes scolaires et rappelle la responsabilité de l'état

Devant les pressions multiples exercées par l'état pour l'application forcée des rythmes scolaires dans des communes qui n'ont pas les ressources pour la mettre en place, La PEEP 94 demande à l'état d'assumer toutes ses responsabilités si il devait s'obstiner à forcer cette mise en place sans se soucier aucunement de nos enfants.